Présentée par
6 DÉC. 2019 PARIS /
RIDERS MASTERS CUP
Équipes 12/08/2017

Un duel de stratèges : les chefs d’équipe

Les deux coachs du match qui va opposer l’Europe aux Etats-Unis, Robert Ridland et Philippe Guerdat ont de nombreux points communs.

Proches en âge (67 et 66 ans), tous deux ont été cavaliers internationaux représentant leurs pays, Les Etats-Unis et la Suisse. Ils ont été nommés à la tête des équipes qu’ils coachent la même année, en 2013.

Ils se sont rencontrés et affrontés lors des deux dernières échéances mondiales, les Jeux équestres mondiaux de Caen et les Jeux Olympiques de Rio. A chaque fois, le match fut très serré : trois médailles chacun. Avec un petit avantage pour Philippe Guerdat puisqu’à chaque fois, les Français finissaient juste devant les Américains avec un métal plus précieux. L’esprit de revanche va-t-il animer l’équipe américaine ?

Réponse sur la piste des Longines Masters de Paris, samedi 2 décembre 2017, pour suivre le premier round de ce duel Riders Masters Cup qui s’annonce historique.


Palmarès de Philippe Guerdat en tant qu'entraîneur

JEM 2010 : Bronze par équipe avec l’équipe de Belgique

Championnats d’Europe :
• Or individuel pour Roger-Yves Bost (2013)
• Bronze individuel pour Simon Delestre (2015)

JEM 2014 :
• Argent individuel pour Patrice Delaveau
• Argent par équipe

JO 2016 : Or par équipe

Palmarès de Robert Ridland en tant qu'entraîneur 

JEM 2014 :
• Bronze individuel pour Beezie Madden
• Bronze par équipe

Jeux Panaméricains 2015 :
• Or individuel pour McLain Ward
• Bronze individuel pour Lauren Hough
• Bronze par équipe

JO 2016 : Argent par équipe 

Ridland : 1 or, 1 argent, 4 bronze = 6 médailles - Guerdat : 2 or, 2 argent, 2 bronze = 6 médailles

Avantage à qui alors ?
Parité parfaite, donc, mais avec un petit avantage à Philippe Guerdat qui enregistre une médaille d’or et une d’argent de plus que Robert Ridland. Autre petit avantage en faveur de l’entraîneur européen : il a conduit la France à la victoire en finale de la Coupe des Nations de Barcelone en 2013 alors que les Etats-Unis n’ont plus remporté cette finale depuis 2005, avant l’ère Ridland donc. Pour cette première Riders Masters Cup, il aura l’avantage du terrain et pourra « puiser » son équipe d’Europe parmi les équipes Championnes olympiques, du monde et d’Europe sans oublier les grosses pointures allemandes et quelques fortes individualités ! Ridland pourra de son côté travailler avec une équipe et un staff qu’il connaît parfaitement. Le match sera très serré ! Game on !